Sasu, un engagement pour du long terme

Le sasu est apparu en 1999 en même temps que la sas. Voilà encore une série d’acronymes comme les aime tant le juridisme français.

Il s’agit de la forme juridique de certaines sociétés. Le sasu s’applique à vous si vous vous lancez en solo dans la création d’entreprise.

Sasu ou eurl ?

Sasu

Vous avez le choix entre autres entre ces deux statuts lorsque vous décidez de monter seul votre entreprise.

La différence vient principalement des statuts sasu. Le sasu est une société avec un seul associé.

Il est lui même président du sasu et à ce titre il a le statut de salarié. Le statut sasu permet donc à son dirigeant de bénéficier du confort de la sécurité sociale au même titre que ses employés.

Attention, bien qu’il cotise, il ne peut ,en cas de dépôt de bilan, bénéficier des indemnités de chômage. Cela, ça ne change pas. À croire que tous les dirigeants font fortune avant de déposer le bilan. Par contre, il devra s’acquitter de cotisation retraite beaucoup plus importante que s’il avait le statut de travailleur indépendant.

L’augmentation de ces cotisations est de taille environ 20 %. Si tant est bien sûr que le régime de retraite des cadres ne change pas d’ici à la création de votre sasu. La responsabilité financière du dirigeant ne peux pas excéder l’apport au capital.

En aucun cas, ses créanciers ne peuvent s’en prendre au bien personnel du dirigeant. Il est donc ainsi protégé.

Le statut sasu s’accorde particulièrement aux entreprises à fort et rapide développement. Son mode de fonctionnement est aussi allégé pour lui permettre une croissance plus rapide et plus souple. Alors à priori vous êtes plutôt sasu ou eurl ? Attention le cout de fonctionnement d’une sasu est beaucoup plus importante.

Le statut sasu, un statut idéal ?

Statut sasu

On a vu les avantages du sasu mais aussi son principal défaut : son coût. L’eurl, elle s’adresse plutôt au projet plus intimiste.

Elle est surtout peu coûteuse à l’ouverture et permet par la suite une fois le travail sécurisé de basculer en sarl de façon simple et naturelle.

Le gérant peut se verser des dividendes à la différence du sasu où le dirigeant est salarié. Attention se verser des dividendes n’est intéressant que si ceux-ci ne sont pas trop élevés.

Le statut de l’eurl est fait pour une croissance lente, mais sure. Le but n’étant pas de rester en eurl mais de basculer très vite en sarl ou autres. De plus en EURL vous pouvez être deux. Toutefois, les modalités d’exploitation sont véritablement simplifiées si vous êtes seul.

Petit plus et pas des moindres : la rémunération du gérant associé est assimilée à un salaire. La somme bénéficiera donc de l’abattement de 10 % pour frais professionnels.

Un bémol toutefois, bien que la responsabilité soit limitée en cas d’ingérence (dépenses trop élevées, détournement, etc., etc.), le gérant d’eurl verra ses biens personnels acquis avant la création de l’eurl engagés.